La bonne alimentation anti-mal de dos

 

bonne alimentation mal de dos

 

On le sait, l’alimentation joue un rôle important sur la forme et le bien-être en général.
Elle aurait même un impact direct sur la santé.
Selon certains experts, une personne sur trois souffre du mal de dos et, dans plus de la moitié des cas, cette douleur de dos a pour
origine un problème viscéral et abdominal, que ce soit un dysfonctionnement du foie, de l’intestin, de l’estomac,
du côlon ou encore du pancréas.

 

Importance d’une bonne alimentation

On le sait maintenant, tous les troubles digestifs sont la conséquence d’excès ou de mauvaise alimentation.

À terme, ils épuisent le pancréas et le foie. La bile, qui est le produit de dégradation des fonctions hépatiques, est
moins alcaline et ne parvient plus à neutraliser l’acidité gastrique. Ainsi le pH du tube digestif où sont digérés les aliments n’est plus adapté à l’action des enzymes pancréatiques.

Certaines associations alimentaires telles que produits laitiers, céréales et féculents, créent des fermentations lactiques à l’origine de ballonnements et de douleurs diverses.

Dans d’autres études, les matières grasses cuites seraient la cause de la présence d’adhérences graisseuses au niveau du derme du dos. Ces adhérences ne sont pas sans conséquences.

Il est donc important de bien connaître dans notre alimentation, les nutriments et substances alimentaires actifs sur les processus inflammatoires qui permettent de soulager les douleurs et le mal de dos.

 

Les aliments alcalins

Le régime alcalin est un mode alimentaire qui vise à promouvoir un rééquilibrage du taux d’acidité de notre organisme. Ce régime est basé sur la consommation de certains aliments pauvres en substances acides appelées
alcalins, qui permettent d’ajuster l’équilibre acido-basique de notre corps (pH).

Par « acidifiants », on entend des aliments dont la digestion tend à faire augmenter l’acidité du sang, ce qui ne signifie pas qu’ils ont un goût acide.

Un rééquilibrage de l’acidité nous permettrait donc de détoxifier notre organisme et de gagner en vitalité au quotidien. Adopter ce mode alimentaire revient à se fixer certains objectifs.

  • Rééquilibrer son alimentation
  • Perdre du poids
  • Prévenir les maux chroniques, dont les rhumatismes et l’arthrose sous toutes ses formes.

En effet, l’un des piliers ultimes du soulagement des douleurs liées à l’arthrose est l’alimentation.

Ce régime permet d’adopter une alimentation saine, de se débarrasser des toxines et, par conséquent, de faire du bien aux articulations.
Les aliments alcalins font partie des anti-inflammatoires naturels les plus efficaces. Cette catégorie d’aliments est non seulement essentielle à un régime sain et équilibré, mais elle permet également de prévenir les inflammations
en protégeant les cellules de notre corps.

C’est notamment le cas de la blette, qui stimule en outre le système immunitaire, et du brocoli, qui possède aussi de puissantes propriétés antioxydantes.

D’autres anti-inflammatoires naturels sont à consommer sans modération : l’avocat, qui protège notamment le système cardiovasculaire, et le céleri, qui permet de prévenir les troubles cardiaques.

 

Les acides gras : Oméga 3-6-9

 

mal de dos omega3-6-9

 

Les oméga-3 et oméga-6 sont dits « essentiels » car le corps humain en a absolument besoin et n’est pas capable d’en fabriquer.

L’oméga-9 ou acide oléique

Ce n’est pas un acide gras essentiel car l’organisme est capable de le synthétiser à partir d’autres acides gras saturés, mais il est aussi indispensable à la santé.
On le trouve dans l’huile d’olive et les olives, mais aussi dans les noisettes, les amandes et les avocats.

 

Les oméga-3

Les oméga-3 sont représentés par les deux acides gras suivants : l’acide eicosapentaénoïque ou EPA et l’acide docosahexaénoïque ou DHA. Ces acides gras polyinsaturés présentent de nombreux bienfaits pour l’organisme.
Ils permettent surtout de prévenir de nombreuses affections, toutes liées à la réaction inflammatoire. N’étant pas synthétisés par le corps, il convient de les chercher dans l’alimentation, notamment dans les poissons gras, pour renforcer la membrane des cellules.
Les oméga-3, précisément grâce à ce processus anti-inflammatoire, jouent donc un rôle très important.  On conseille aux personnes atteintes d’affections ostéo-articulaires de booster leur apport en oméga-3, en mangeant du poisson gras tel que le maquereau, le hareng, le saumon ou la sardine à raison de deux à trois fois par semaine ou en se complémentant avec des gélules.

Une recommandation valable également pour tous les sportifs (adeptes de musculation et d’activités d’endurance
comme le triathlon, le running, le trail) afin de prévenir les blessures articulaires telles que les tendinites.

Les huiles de première pression à froid qui renferment des oméga-3 sont les huiles de colza, de noix, de chanvre, de soja, de lin…
Ces huiles sont très sensibles à la lumière et aux fortes températures qui les dénaturent et les rendent biologiquement inactives. Elles doivent donc être conservées à l’abri de la lumière et au réfrigérateur après  ouverture. Tout aussi riches en acides gras oméga-3, l’huile de poisson est le plus souvent disponible sous forme de gélules ou capsules.
Il est conseillé de consommer deux fois par semaine oeufs, noix, mâche, légumes verts, huile de colza, huile et graines de lin riches en oméga 3.

 

Les omega-6

Ils sont métabolisés par le corps en acide arachidonique. Les oméga-6 étant généralement présents en plus grande quantité que les autres, l’organisme les utilise en priorité. On les trouve dans les huiles de tournesol, d’arachide, de pépins de raisin, de maïs, de carthame, de bourrache, d’onagre, de palme… Mais aussi dans les graines de tournesol
et de sésame, la margarine de tournesol, les viandes. La plupart des produits industriels en contiennent une quantité importante.

 

Les vitamines

 

mal de dos vitamines

 

Certaines vitamines sont très efficaces pour soulager les douleurs du dos.

Les vitamines B

Les vitamines B3, B5, B6  augmentent la mobilité articulaire et réduisent le processus inflammatoire et la douleur.
Elles redonnent de l’énergie musculaire, réduisent la fatigue et les troubles liés à la douleur.

On les retrouve dans les levures de bière, les graines, le son et le germe de blé, les noix, les abats…

 

La vitamine E

Elle est présente dans l’huile de germe de blé, la margarine, le beurre, les oeufs et certains fruits. Elle est antioxydante et diminue les douleurs.
Pour certains chercheurs, une thérapie anti-inflammatoire associant vitamine E et aspirine peut être intéressante pour diminuer la prise et prévenir les effets secondaires de l’aspirine.

 

La vitamine C

Elle se trouve en quantité intéressante dans certains fruits et légumes : acérola, cassis, persil, chou frisé, radis noir, brocoli, poivron, chou de Bruxelles… La vitamine C possède de nombreuses propriétés antioxydantes et détoxifiantes.
Elle joue un rôle essentiel dans la fabrication du cartilage. Elle est indiquée dans les douleurs lombaires et son emploi à des doses appropriées permet souvent d’éviter une opération des disques intervertébraux. Pour une
meilleure assimilation, il est important de fractionner la prise de vitamine C en plusieurs fractions de 250 mg à une demi-heure d’intervalle.

 

La vitamine D

Elle permet d’une part l’absorption du calcium au niveau des intestins et d’autre part l’incorporation de celui-ci dans
la structure osseuse. Si vous avez mal au dos, faites doser votre vitamine D. De nombreuses études montrent en effet que les patients qui souffrent du dos ont souvent des niveaux de vitamine D insuffisants. Rien d’étonnant à cela,
puisque, selon l’Académie nationale de médecine, 80 % de la population serait carencée ou au moins déficiente en vitamine D. On retrouve souvent cette carence chez les personnes souffrant d’ostéoporose. Demandez donc à
votre médecin une analyse sanguine suivie de  la prescription du bon dosage de vitamine D.

 

Vous l’aurez compris, votre alimentation doit être équilibrée et d’autant plus en cas de mal de dos et d’inflammation. Evitez donc les matières grasses. Privilégiez les fruits et légumes de saison de préférence biologiques, les poissons et les viandes blanches.

Pour en savoir plus, je vous conseille la lecture de mon livre Soigner et renforcer son dos aux Editions Marie Claire.

Pour prendre soin de votre dos, je vous offre un guide gratuit sur le mal de dos en suivant ce lien

fermer la fenetre

Recevez gratuitement le livret "du stress au bien-être"