Boostez naturellement votre immunité face au coronavirus

 

 

 

Ce que l’on appelle communément votre immunité est en fait le système de défense de l’organisme contre les virus comme le coronavirus.

Vous comprenez facilement pourquoi il faut le chouchouter ! Et surtout l’importance de booster naturellement votre immunité face au coronavirus.

En biologie, votre immunité fait référence à la capacité du corps à se défendre contre des substances menaçantes pour son bon fonctionnement ou sa survie.

Pour faire simple nous avons 2 systèmes de défense :

Un système non spécifique ou « immunité innée » qui sert principalement à empêcher l’agent infectieux quel qu’il soit d’entrer dans l’organisme.

Et un système de défense spécifique qui sert à lutter contre l’intrus une fois qu’il est dans l’organisme via un mécanisme adapté au type d’intrus rencontré.

C’est ce système de défense spécifique qu’on appelle le système immunitaire.

Notre système immunitaire est donc normalement capable de faire la distinction entre ce qui appartient à notre corps et ce qui tente d’y pénétrer. Et dans ce qui tente d’y pénétrer de sélectionner celui qui peut entrer sans risque et celui qui doit rester à la porte!

En éveil 24h/24, le système immunitaire est toujours prêt à attaquer un envahisseur nocif qui menacerait notre santé. Mais ce réflexe du corps dont l’efficacité est indispensable à notre survie peut être affaibli par notre environnement et nos modes de vie.

 

Hygiène de vie pour booster naturellement votre immunité face au coronavirus

 

L’alimentation naturelle pour doper votre immunité

 

alimentation naturelle immunité

Elle a pour but d’apporter à l’organisme les nutriments dont il a besoin pour fonctionner et ainsi permettre de doper votre immunité face au coronavirus.

On évite:

Tous les aliments dénaturés issus de l’industrie agro- alimentaire, les plats préparés, la viande rouge, les plats en sauce, les fast-foods, la charcuterie… Ils sont trop lourds ou trop gras et fatiguent l’organisme. Et qui dit organisme fatigué dit faiblesse immunitaire.

Le sucre raffiné : cette poudre blanche parfaitement légale est pourtant notre ennemi numéro 1 ! Son excès dans le sang réduit considérablement l’efficacité des défenses immunitaires.
On limite alors les bonbons, les gâteaux, les viennoiseries, les barres chocolatées, les sodas et encore les plats préparés qui en sont farcis !
Les produits laitiers : la caséine, protéine principale présente dans les produits laitiers, acidifie l’organisme (et donc le déminéralise) et favorise la formation de mucus dans l’organisme qui engorgent le système immunitaire.

 

On privilégie :

– Les fruits, les légumes, les céréales complètes, les légumineuses, les graines, le poisson et les viandes maigres comme essentiels de notre alimentation quotidienne.
– Les produits de saison, locaux et issus de l’agriculture biologique pour ne pas polluer notre organisme et fatiguer notre système immunitaire.
– Les graines germées, concentré de vitamines et minéraux et boosters d’immunité.
– Le régime alimentaire type méditerranéen est à préconiser. Basé sur une alimentation à dominante végétale, il est riche en graisses insaturées, avec un apport exceptionnel en fibres, antioxydants et vitamines.

 

Balayer le mauvais stress

 

Le stress affecte considérablement les défenses de l’organisme.

Il diminue votre immunité face au coronavirus.

D’une part parce qu’il libère du cortisol, l’hormone du stress, et que les cellules du système immunitaire sont comme endormies à force de baigner dedans.

D’autre part, parce que lorsque le stress s’élève, les cellules T, qui forment une des premières lignes de défense de l’organisme, diminuent de façon importante.

Alors il faut tout faire pour ne pas le laisser envahir nos vies.

On respire, on fait de l’exercice (Yoga, QI Gong et autres moyens), on s’inscrit à un cours de relaxation ou de méditation.
Faites vous du bien, de la séance de relaxation aux activités douces qui favoriseront la production de l’hormone du plaisir : l’ocytocine

Le soir, on boit des tisanes, variant de la passiflore à la mélisse pour se relaxer et se détendre, favorisant ainsi le sommeil.

Ces petits rituels de bien-être sont idéal à intégrer dans votre emploi du temps durant toute la saison froide.

Respirez chaque jour avec la cohérence cardiaque : pour vous apaiser, prenez cinq minutes, trois fois par jour, pour respirer consciemment. Ou que vous soyez, fermez les yeux et respirez pendant 5 min en alternant des inspirations et des expirations de 5 secondes chacune. Détente assurée !

 

L’activité physique préconisée pour augmenter votre immunité face au coronavirus

 

activité sportive pour booster l'immunité

 

De la marche rapide, la natation, la course à pied ou encore la boxe… que de choix !

Ces activités vont améliorer votre endurance et rendre votre corps plus résistant.

Dans l’idéal (ne criez pas !) : quarante-cinq minutes de sport, deux à trois fois par semaine, ce serait parfait.

Si vous manquez de temps, voici quelques astuces :

• Profitez de chaque occasion pour vous activer

• Allez chercher votre déjeuner, prenez les escaliers à la place de l’ascenseur… le principal est de bouger le plus possible.

L’exercice physique est bon pour la santé.

De plus, faire du sport participe à diminuer le stress et la tension nerveuse, eux–même grands pourvoyeurs d’immunité.

Au final, le stress, la mauvaise hygiène alimentaire, le manque de sommeil et le surmenage fatiguent bien plus que le sport.

 

Le sommeil

 

Dormir c’est vital.

Vital parce que c’est la nuit que tout notre corps se régénère et se recharge en énergie. Vital aussi parce que c’est la nuit que la mélatonine du corps (hormone du sommeil) se met en route (entre 22 heures et 7 heures du matin). Cela pour régénérer le système immunitaire et augmenter l’immunité face au coronavirus.

Du coup on adapte notre rythme à celui du soleil et on dort un peu plus l’hiver. Si vous ne pouvez pas reculer l’heure de votre lever, pensez à vous coucher un peu plus tôt le soir, au moins une fois par semaine avant 22h et vous verrez la différence !

Un corps fatigué, que ce soit par la digestion d’une alimentation inadaptée, le stress ou le manque de sommeil, se défendra bien moins contre les attaques extérieures.

Pour favoriser l’endormissement :

Dinez léger : plus votre digestion sera rapide plus votre endormissement sera facile. Coupez les écrans de toutes sortes (téléphone, tablette, tv, ordinateur…) au moins 2h avant de vous mettre au lit. La lumière qu’ils émettent empêche votre corps de comprendre que c’est la nuit et par conséquent de secréter les hormones de l’endormissement.

Préférez des activités douces (massages sensitifs, méditations… à vous de choisir).

 

La flore intestinale : une alliée pour protéger votre immunité du coronavirus

 

immunité face au coronavirus

 

Avec la peau, la flore intestinale représente notre deuxième barrière immunitaire. Celle-ci protégeant contre les agressions extérieures, il est donc indispensable d’en prendre le plus grand soin.

– Manger lentement et prendre le temps de mastiquer pour faciliter la digestion.

– Fuir les aliments raffinés, trop sucrés, pauvres en fibres, qui ont perdu leurs vitamines, oligo-éléments et enzymes digestives. Préférer les aliments bruts, frais, de saison et biologiques.

– Privilégier les cuissons douces (vapeur, basse température, étouffée) et commencer chaque repas par des légumes crus (ou un jus pressé à froid si vos intestins sont capricieux).

– Limiter la consommation de viandes, provoquant des putrescences intestinales et des états inflammatoires. Préférer le poisson, les œufs de qualité, les protéines végétales, les fromages de chèvre ou de brebis.

– Respecter les bonnes associations alimentaires pour faciliter la digestion : on évitera surtout de manger des fruits crus pendant les repas, d’associer la viande avec des céréales ainsi que les aliments acides avec les céréales.

– Limiter au maximum la consommation d’alcool, d’excitants et de médicaments « de confort ».

Et en complément de ces bonnes pratiques :

– Faites des cures de probiotiques : siège de notre immunité, nos intestins contiennent de bonnes bactéries qui servent à digérer mais aussi à nous protéger de l’environnement. Les probiotiques participent au développement de ces bonnes bactéries et rendent la flore intestinale plus résistante. On les utilise en cure, en action préventive d’un mois.

– Mangez des aliments lacto-fermentés : choucroute, roquefort. Buvez de la bière (modérément !), kéfir… Un aliment lacto-fermenté est un aliment qui a été transformé sous l’action de bactéries, de levures ou de moisissures. Ces micro-organismes renforcent notre microbiote et c’est très bon pour notre système immunitaire.

– Pensez à nettoyer régulièrement votre système digestif. Vous pouvez prendre tous les probiotiques ou les compléments alimentaires du monde, si votre système digestif est plein de toxines, il ne les assimilera pas.

 

Ma trousse de santé naturelle

Le zinc: c’est un oligo-élément essentiel pour de nombreux processus biologiques, comme la croissance, la fonction neurologique ou votre immunité. On le trouve dans la viande ou les fruits de mer principalement. Si vous êtes végétariens, pensez à en consommer régulièrement en complément alimentaire.

La vitamine D : synthétisée principalement par les UVB du soleil. C’est elle qui active des globules blancs (lymphocytes T) nécessaires à la fabrication des anticorps. Plus rare l’hiver, on la trouve aussi dans les poissons gras (maquereaux, sardines, anchois…).

La Gelée Royale : nourriture de la reine des abeilles, la gelée royale est une mine de bienfaits. Avec ses acides aminés, magnésium, oligo-éléments et vitamines, c’est la combinaison parfaite pour fortifier l’organisme. Elle diminue le stress et la fatigue et fait barrage aux dangers de l’hiver. On la trouve en pharmacie ou directement chez un apiculteur ! En cure “coups de fouet” : 1 à 3 grammes chaque matin pendant 8 à 10 jours.

Le Thym : cet aromate est tonifiant pour l’organisme. On le consomme frais ou en tisane. Une cuillère à café de thym par tasse d’eau bouillante, deux fois par jour, et vous voilà prêt pour affronter l’hiver !

La curcumine : substance active du curcuma qui aide à contrôler la défense inflammatoire dans l’organisme

J’invite les personnes souffrant de maladies auto-immunes ou sous traitement de longue durée à prendre préalablement un avis médical.

 

Les meilleures huiles essentielles pour doper votre immunité et lutter contre le coronavirus

 

huile essentielle immunité

 

S’utilisent en diffusion, en massage ou par voie orale sur comprimé neutre.

  •  Ravintsara : dès les premiers signes d’infection (toux, mal de gorge, frisson, nez qui coule… Il a un pouvoir antiviral et stimulant immunitaire.
  •  Eucalyptus radié : c’est l’huile des voies respiratoires hautes (rhino-pharynx) aux propriétés à la fois antivirales, expectorantes et énergisantes exceptionnelles.
  •  Niaouli : stimule les défenses immunitaires et soulage les infections virales courantes (angines, otites, grippe).
  •  Tea Tree : c’est l’anti-infectieux par excellence.
  •  Thym à thymol : anti-infectieux très puissant et stimulant général.
  •  Saro : purifiant puissant qui signifie ” garde les maladies au loin” en Malgache. Réputé en cas de coup de froid et pour stimuler les défenses naturelles.
  •  Lavandin super : calmant et relaxant.
  •  Citron : en diffusion ou ingestion, elle a des propriétés antiseptiques et anti bactériennes.

Les huiles essentielles sont déconseillées aux jeunes enfants et aux femmes enceintes ou allaitantes. Ainsi qu’aux personnes épileptiques ou présentant certains soucis de santé. Demandez l’avis de votre médecin.
Pour la posologie, demandez à votre pharmacien ou à votre phytothérapeute.

 

CONCLUSION

L’optimisation du système immunitaire face au coronavirus se produit donc grâce à un ensemble de règles. Elles comprennent une vie saine et des gestes simples à intégrer dans son quotidien.

En puisant dans ces astuces d’hygiène complémentaire, vous aurez de quoi renforcer votre force vitale. Et ainsi favoriser une première prise en charge de votre état immunitaire en toute autonomie.

Cet article provient de Bertrand Canavy (Doctor of Health Research*)

 

Retrouver nos meilleurs articles santé et bien être

fermer la fenetre

Recevez gratuitement le livret "du stress au bien-être"