Complémentarités et différences entre Qi Gong et Yoga

 

 

Je vais répondre dans cet article à une question de Laurence :

Pour toi, est-ce que le yoga et le qi gong participent d’une même source ? Comment entends-tu mon intérêt pour les deux et selon toi, est-ce parfaitement compatible (au-delà de la variable temps, bien sûr) ?

Cette question, on me la pose souvent et je vais vous donner ma réponse dans cet article.

Pour bien comprendre la différence mais aussi la complémentarité de ces 2 pratiques, je vais revenir sur leurs origines, leurs principes, leurs bienfaits, leurs approches et leurs pratiques.

Pour ma part, j’ai commencé par la pratique du yoga, il y a une trentaine d’année lors de ma première grossesse. Mais très vite, j’ai été attiré par la Médecine Chinoise et donc je suis tombée dans la marmite du Tai Chi et du Qi Gong.

Mais allons voir un peu ensemble ces 2 pratiques.

 

ALLEZ HONNEUR AU YOGA    🕉🕉🕉

 

Le yoga est une pratique millénaire originaire de l’Inde visant à une recherche de l’harmonie entre le corps et l’esprit.

La méthode de yoga la plus connue en Occident est le hatha-yoga, qui privilégie le travail corporel.

La pratique de yoga se caractérise par des postures. Chacune des postures – il en existe une centaine au total – porte le nom d’un élément ou d’un objet : cobra, montagne, charrue…

Ces postures visent à développer progressivement la souplesse du corps mais aussi la capacité respiratoire, l’attention, l’écoute. Elles améliorent ainsi la condition physique, l’état de relaxation, la concentration et la connaissance de soi tout en libérant les tensions musculaires et nerveuses.

Quant à la maîtrise de l’esprit, elle s’obtient par les mudras (positions favorisant la concentration). Ils permettent de se concentrer pour retrouver la paix de l’esprit.

De sa pratique régulière, le yoga a une action bénéfique sur les troubles chroniques (rigidités musculaires, douleurs, arthrose…) et réduit le stress.

Les postures ou asanas font travailler toutes les parties du corps en étirant et tonifiant les muscles et en massant les organes internes. Elles entraînent le ralentissement du rythme respiratoire (pranayama) et régulent le flux du souffle (prana). La relaxation et la méditation tendent à apaiser le mental et les émotions.

 

Le yoga peut être pratiqué par tout type de public, y compris par les futures mamans, les enfants et les séniors.

 

BON ET LE QI GONG ?   

 

C’est une gymnastique de santé millénaire d’origine chinoise. Elle est fondée sur la connaissance et la maîtrise de l’énergie interne et du souffle. A travers ses formes très diversifiées (plus de 10000 versions connues) sa pratique est bénéfique sur différents plans :

–    sur le plan physique, grâce à ses étirements et ses nombreuses postures     réalisées lentement.

–    Sur le plan énergétique par le contrôle de la respiration et de la concentration.

–    Par le contrôle de la pensée et la culture de l’esprit.

Les postures et séries de mouvements réalisées très lentement entraînent le relâchement musculaire, la régulation de la respiration. Ils permettent d’atteindre un haut niveau de relaxation et de concentration tout en faisant circuler l’énergie interne dont la maîtrise permet de nous maintenir en bonne santé et de ralentir le vieillissement.

La base commune à toutes les pratiques du Qi gong est la posture de l’arbre ; il est essentiel pour développer le Qi et se retrouve dans beaucoup de figures.

Dans la respiration le mouvement de l’expiration est la maîtrise yang (dispersion) alors que celui de l’inspiration est de nature yin (tonification).

Chaque matin, des millions de Chinois effectuent cette salutaire « gymnastique ». Selon les principes de la philosophie traditionnelle, lorsque l’énergie est bloquée, le corps tombe malade. En pratique, vous effectuez des gestes très gracieux, lents et précis. Le but est de lever les obstacles situés sur les méridiens, où circule l’énergie.

Les bienfaits du Qi Gong sont : calme, maîtrise de soi et concentration. Le corps se débloque et s’assouplit, les tensions disparaissent. Le Qi Gong travaille sur les organes et sur les émotions auxquelles ils sont associés. Il lutte contre le vieillissement en améliorant notamment l’état des genoux (selon un adage chinois, « on vieillit par les genoux »). La vue et l’ouïe en tirent également profit. Des revues médicales ont d’ailleurs fait état de nombreux effets bénéfiques chez les plus de 60 ans, en particulier sur les artères, la mémoire, la digestion, l’anxiété…

Le QI Gong peut être pratiqué par tout type de public.  Il n’existe pas de contre-indication. Si un geste est trop difficile à réaliser, il suffit de l’imaginer.

 

OK ME DIREZ VOUS MAIS PLUS CONCRETEMENT, voilà à mon avis la réelle différence.

 

1°  Le Qi Gong peut être médical.

Il constitue une des branches spécifiques de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC). Selon les principes de la philosophie traditionnelle chinoise, lorsque l’énergie est bloquée, le corps tombe malade. Et comme le Qi Gong est fondé sur la même théorie que la MTC (méridiens, cinq éléments, organes, etc.), il y a toute une grille d’interprétation qui indiquera quel organe il faut stimuler et travailler. Si par exemple une personne présente un Vide du Qi du Poumon (ce qui peut se traduire par une insuffisance respiratoire ou de l’asthme), on lui recommandera des mouvements, des exercices physiques et des techniques de respiration thérapeutiques spécifiques.

 

Le Qi Gong comporte donc des exercices conçus dans un but purement médical. En pratique, vous effectuez des gestes très gracieux, lents et précis. Le but est de lever les obstacles situés sur les méridiens, où circule l’énergie.

C’est pour ma part, ce qui le différencie du yoga. Il travaille aussi selon les saisons et sur les émotions correspondantes.

 

Le Qi Gong est thérapeutique

Il permet de « charger » les mains énergétiquement pour guérir et soigner. Mais le Qi Gong amplifie ce phénomène et inclut même des exercices spéciaux permettant de faire sortir du corps cette énergie, le Qi.

 

Le Qi Gong est aussi plus accessible au plus grand nombre de personnes et surtout aux personnes souffrant de troubles et douleurs articulaires. Il ne demande pas de porter le poids du corps sur les mains comme certaines postures de yoga mais privilégie l’utilisation du poids du corps sur les pieds avec l’enracinement à la Terre.

 

Bon maintenant à vous de pratiquer selon vos envies et vos ressentis ! En sachant que l’on peut manger un morceau de gâteau au chocolat et de tarte au citron !

Je pense qu’il est bon de prendre dans la vie le meilleur de chacun des mouvements et d’en tirer le meilleur profit 

 

ET MAINTENANT

Si vous voulez mieux comprendre l’énergétique chinoise tout en prenant soin de votre santé,

je vous offre gratuitement un guide à télécharger en cliquant sur le lien ci-dessous

http://bit.ly/2IFkHfD

 

Belle énergie à vous.

 

 

 

 

 

fermer la fenetre

Recevez gratuitement le livret "du stress au bien-être"