Les vertus du curcuma sur votre santé

Le curcuma est une plante qui nous vient du Sud de L’Asie.

C’est une plante médicinale utilisée depuis plus de 3000 ans dans la Médecine Traditionnelle Chinoise et dans la Médecine ayurvédique.

Elle est connue en Occident comme une épice que l’on retrouve dans les préparations type curry ou colombo.

Des études montrent les nombreux bienfaits du Curcuma :

  • Un Anti-inflammatoire et antalgique : Diminue les douleurs inflammatoires chroniques en cas d’arthrose, d’arthrite, de tendinite, de sciatique, de lombalgie, de rhumatisme. Le curcuma est souvent plus efficace que le paracétamol. Et son action est légèrement inférieure à celle des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, mais il ne comporte pas d’effet secondaire.
  • Un Antioxydant : Très efficace contre les radicaux libres. Cet antioxydant exceptionnel est 3 fois plus puissant que le resvératrol, le pycnogénol, plus efficace que la vitamine C.
  • Un anti-cancéreux : Le curcuma diminue l’apparition et le développement des tumeurs. Ces vertus préventives fonctionneraient contre certains cancers, notamment ceux de la sphère ORL, du poumon et du sein. Il peut être aussi utilisé pour améliorer les effets des chimiothérapies et leur tolérance
  • Un antidiabétique en faisant baisser le taux de glycémie.
  • Le curcuma protège le foie (augmentation des enzymes hépatiques) et la paroi de l’estomac et améliore la production de bile. L’OMS a reconnu son efficacité sur la sphère digestive contre les nausées, les douleurs, les inflammations. Il améliore la fonction du foie en augmentant la synthèse de la bile par les cellules du foie (hépatocytes) ainsi que sa sécrétion dans l’intestin lors des phases digestives (effets cholérétique et cholagogue). La bile peut ainsi faciliter l’absorption des graisses par l’intestin, et bien remplir sa fonction de solubilisation du cholestérol, favorisant son élimination fécale sous forme de sels biliaires (effet hypocholestérolémiant)..
  • Il améliore le fonctionnement du système immunitaire.
  • Rôle de prévenir la maladie d’Alzheimer et les affections neuro dégénératives. Il apparaît que dans les pays où l’on consomme beaucoup de curcuma, on développe 4,4 fois moins de maladies d’Alzheimer.

 

La seule chose à savoir est que le curcuma classique, en poudre, comme celui qu’on utilise en cuisine ou qu’on trouve dans la plupart des compléments alimentaires est inefficace, car son absorption au niveau de l’intestin est trop faible.

En effet, l’élément qui est le plus actif dans le curcuma est la curcumine. Cette dernière est très peu biodisponible pour l’organisme et elle est éliminée en grande partie par les intestins.

Pour être actif, le curcuma doit donc être couplé avec du poivre noir et de l’huile. La piperine du poivre noir permet à l’organisme d’absorber 1000 fois plus la curcumine. La présence d’huile est aussi importante car le curcuma est soluble dans les gras.

fermer la fenetre

Recevez gratuitement le livret "du stress au bien-être"